bandeau_mags
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Immo-Déco Services Entreprises
Guérir le fond pour améliorer la forme.
Guita Pluvinage

Vider la poubelle, la cave et le grenier. C’est ainsi que Guita détermine son métier. Elle n’est pourtant pas concierge mais psychothérapeute. Cette métaphore, elle l’utilise pour faire comprendre à ses patients qu’ils doivent vider leur tête, laisser aller leurs émotions et exprimer leur mal-être pour le comprendre et aller mieux.

Quelles sont les personnes qui vous consultent ?
Il y a deux profils types de personnes qui viennent à ma rencontre. Certains individus vont très bien mais subissent cependant un choc ou un abus qui leur fait perdre pied. Ils ont beau essayer de l’occulter, ce traumatisme continue à générer une angoisse. D’autres personnes ressentent un mal-être mais ne savent pas réellement pourquoi. Elles ne sont pas bien dans leur couple ou dans leur travail par exemple.

Une fois que la cause du malaise est identifiée, que faites-vous ?
Pour guérir, il faut s’occuper de ce que qu’il se passe maintenant. Je cherche pourquoi la personne déborde d’émotion à ce point pour tel ou tel évènement. Je leur apprends à vivre avec leurs émotions. C’est très compliqué à admettre dans une société où ces dernières n’ont aucune place. La  peur de passer pour un “faible” nous encourage à enfouir ce que l’on ressent. Il faut guérir à l’intérieur pour que cela change à l’extérieur. On ne change pas ce qui s’est passé mais quelle que soit la difficulté on est encore là aujourd’hui et on doit se sentir bien malgré les difficultés.

Pourquoi les patients vous font-ils confiance ?
Tout d’abord, j’ai choisi de croire que je suis capable de surmonter tout ce que la vie m’apporte. Ces opportunités nous font évoluer, même si un certain temps est parfois nécessaire pour l’accepter. De toutes façons il n’y a pas d’autre choix que de vivre avec et continuer à avancer. En ayant au quotidien cette philosophie, il est plus facile de prétendre vouloir la transmettre à autrui.

Comment parvenez-vous à “lire” dans vos patients ?
J’y parviens car j’ai des outils pour écouter et voir qui la personne est vraiment. J’ai une formation en sophrologie, en psychologie et une plus précise de psychologie énergétique à consonance neuro émotionnelle. On déprogramme les traumatismes pour les reprogrammer correctement. Cela fonctionne également car je suis à 100% avec mon patient. J’ai foi en ses capacités.
Enfin, j’ai toujours eu un travail sur moi-même. Je ne peux pas demander aux personnes de suivre un chemin que je ne connais pas. J’ai appris une chose dans ma vie. On n’a pas le choix de vivre telle ou telle situation. En revanche on a le choix de comment on va la vivre. Faire comprendre cela aux patients, c’est la clé.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ?
C’est fantastique de voir, après de nombreuses semaines de travail, le potentiel des personnes en face de moi. Leur évolution peut être fulgurante ou plus longue mais pour moi, elle est toujours spectaculaire.

Propos recueillis par Laura Berlioz

Foire au plants à La Crau le 13 mai 2018 - Limpact




 suivant »



contactez Immo-Déco Services Entreprises !
limpact_tv
albert_immobilier
la_cle_express
ids_alessis
logre&cie
riccobono
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©