bandeau_mags
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Immo-Déco Services Entreprises
Le rendez-vous nutrition.
de Mireille Etienne

Chaque mois, Mireille ETIENNE, Diététicienne Nutritionniste, répond à une question sur la nutrition et l’alimentation. Ce mois-ci, voici une problématique qui revient souvent : « J’ai de l’arthrose et je souhaite avoir des conseils pour soulager mes douleurs ? »

Qu’est-ce que l’arthrose?
Une articulation est composée de différents types de tissus :
- Deux extrémités osseuses recouvertes de cartilage.
- Une capsule, tapissée par une membrane synoviale et qui assure la stabilité de l’articulation.
- Une membrane synoviale qui sécrète un liquide articulaire, le liquide synovial. Il lubrifie l’articulation et apporte les éléments nutritifs au cartilage.
- Des muscles qui, par l’intermédiaire de leurs tendons, s’insèrent sur la capsule et assurent stabilité et mobilité de l’articulation.

Le cartilage possède deux fonctions principales :
- Il permet le glissement des os ;
- Il permet d’amortir et de répartir les charges grâce à sa résistance et son élasticité.
C’est un tissu vivant en perpétuel renouvellement même chez les personnes les plus âgées grâce à des cellules spécialisées appelées chondrocytes.
Son élasticité est due à des molécules, les protéoglycanes (PG), sortes “d’éponges” qui en se gorgeant d’eau mettent sous tension les fibres de collagène organisées en réseau.

L’arthrose est considérée comme une véritable maladie de tous les tissus de l’articulation qui se développe sur un terrain inflammatoire, avec des poussées aiguës. Dans l’arthrose il y a un déséquilibre : la dégradation a pris le dessus sur la régénération.

L’arthrose évoluée voit progressivement le cartilage disparaître, l’espace articulaire se réduire (pincement) et les surfaces articulaires entrer directement en contact.
Des excroissances osseuses, dûes aux tentatives infructueuses de réparation par les cellules osseuses peuvent apparaître (“becs de perroquet”, épines calcanéennes) ainsi que des cavités intra-osseuses.

Comment optimiser son assiette ?
Des fruits et des légumes riches en vitamine C : en effet la vitamine C est impliquée dans la synthèse du collagène du cartilage et du tissu conjonctif.

On mange des fruits et légumes crus riches en vitamine C tels que le cassis, le kiwi, le poivron cru, le chou cru, l’orange.

Des huiles riches en oméga 3 car ils ont un effet anti-inflammatoire. Mais aussi des graines de lin, de chia, de courge.
On utilise de l’huile de colza et de noix pour les assaisonnements. Saupoudrez vos salades et légumes avec des petites graines (lin, chia, courge) !

Des poissons gras riches en oméga 3.
Le saumon, la sardine et le maquereau sont d’excellents poissons gras. N’hésitez pas à en consommer au moins 3 fois par semaine.

Du curcuma car c’est un super anti-inflammatoire naturel.
Osez le curcuma dans vos plats de légumes, sur des pates ou du riz. Pour une meilleure assimilation intestinale, vous pouvez rajouter du poivre.

Des « aliments antioxydants ».
Les légumes crucifères sont de saison, profitez-en ! Comme le brocoli, le chou-fleur, le chou rouge, le chou rave, le kale, le chou vert ou frisé, le chou de Bruxelles... Mais aussi les légumes et fruits colorés (carotte, tomate, mangue, cassis, myrtille...) ainsi que le thé vert, les aromates et les épices.

Se complémenter ?
Il existe 2 substances naturelles préconisées dans la prise en charge de l’arthrose.
- La Glucosamine
Cette substance se trouve principalement dans le cartilage et joue un rôle important son maintien et sa résilience. La glucosamine est présente dans la coquille des crustacés.

- La Chondroïtine
C’est un constituant essentiel du cartilage, naturellement produit par l’organisme. Elle contribuerait à diminuer les symptômes inflammatoires en favorisant la reconstruction du cartilage et en inhibant partiellement l’enzyme qui le détruit. Elle est présente notamment dans les cartilages de requin ou de raie.

Mais aussi :
- La silice organique : Elle peut avoir de bon
résultat sur la protection des cartilages et amélioration de la mobilité générale.
- L’acide hyaluronique : composant de base du cartilage et du liquide synovial (liquide articulaire qui permet la lubrification).
- Le collagène marin : il stimule les chondrocytes pour la synthèse de collagène.

Mireille Etienne,
Diététicienne Nutritionniste
Centre Médical Le Levant
1361 av des anciens combattants d’Indochine La Seyne sur Mer
06 75 01 34 00

Be Harmony La Seyne sur Mer - Limpact




 suivant »



contactez Immo-Déco Services Entreprises !
home_bavaria
albert_immobilier
la_cle_express
ids_alessis
logre&cie
riccobono
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©