bandeau_mags
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Portraits Dossiers
Camille Lavabre.
L’humoriste à suivre

Comédienne, humoriste, Camille Lavabre est aussi chaque soir la Miss Météo de l’émission « L’info du Vrai » sur Canal +. Plutôt discrète, elle a pourtant plus d’une corde à son arc et nous le prouve une fois de plus dans son seule en scène « Solitude Partagée ». C’est à Paris à La Nouvelle Seine que vous pourrez découvrir les talents d’écriture de cette jeune femme à l’avenir prometteur.

Le grand public vous connaît entre autre parce que vous êtes actuellement la Miss Météo de l’émission « L’info du Vrai » sur Canal +, mais qui êtes-vous vraiment ?
Mon métier c’est d’être comédienne humoriste mais dans la vie je suis quelqu’un d’assez réservée, impatiente et je me lasse vite des choses, j’aime aussi beaucoup l’autodérision.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?
J’ai commencé par faire du théâtre quand j’avais 8-10 ans car j’étais très timide, je voulais vaincre cette timidité et j’ai adoré. Je viens de Marseille, je suis montée à Paris pour en faire mon métier. Depuis j’ai fait ma formation au Conservatoire, j’ai commencé à écrire et j’ai y pris goût. J’ai fait des choses pour moi, j’ai écrit et réalisé seule ou en collaboration avec d’autres personnes, puis petit à petit j’ai pensé et écrit des sketchs et aujourd’hui sur scène avec mon spectacle « Solitude Partagée ».

Camille Lavabre Miss Météo de l’émission « L’info du Vrai » sur Canal + - Limpact

« Solitude Partagée » est votre premier seule en scène, quels sont les sujets abordés dans ce spectacle ?
Essentiellement la solitude. L’idée d’être seule sur scène est particulière et l’exercice est complexe. Mon spectacle c’est tout simplement une fille seule qui vient se raconter. Je trouvais ça étrange le seul-en-scène, une personne seule qui vient s’adresser à des gens. Ce sont des choses qui viennent de moi, de mes expériences, de mon ressenti que je romance ou que j’exagère. Je ne raconte pas ma vie, mais il y a quand même un peu de moi dans ce spectacle.

Depuis quand l’idée de faire un seule en scène vous trotte-t-elle dans la tête ?
J’avais commencé à écrire il y a quelques années des sketchs de Miss Météo, ce n’est pas une blague. J’adorais la liberté de pouvoir s’exprimer librement, d’avoir carte blanche chaque soir. J’ai découvert le stand up plus tard, j’avais un ami qui jouait au Paname Café et ça m’a donné envie, j’ai fait le lien avec les sketchs que j’avais écrit et j’ai décidé de me lancer.

Vous semblez très à l’aise avec l’écriture, je me trompe ?
J’ai des idées soudaines, n’importe où dans un contexte inapproprié, peu importe. En revanche quand je me mets devant mon ordinateur, à mon bureau ça ne vient pas. J’ai écrit quand j’avais besoin d’écrire. Je suis plus productive quand je ne vais pas très bien. L’écriture je l’entretiens tous les jours car j’écris une idée par jour en moyenne en ce moment. C’est un véritable exercice que j’adore.

« Solitude Partagée » est votre premier seule en scène de Camille Lavabre - Limpact

A quand des dates dans le sud de la France ?
Quand vous m’invitez !

On a pu vous voir également au cinéma et sur le web aux côtés de Norman, que vous ont apportées ces différentes expériences ?
J’ai adoré travaillé avec Norman sur le web, j’ai été ravie de ce projet et surtout qu’il me contacte. Le cinéma m’a appris la patience et j’en avais bien besoin.

Comment vous sentez-vous aujourd’hui dans le rôle de la Miss Météo ?
Comme je vous disais j’avais envie de le faire depuis longtemps, c’est un coup d’accélérateur énorme pour moi. Pour ce qui est de l’image que je renvois, je n’ai aucun recul, je travaille de manière intense et régulière avec une pression sur le fait que ce soit drôle. Je découvre le travail l’écriture à deux, j’avais l’habitude de travailler seule et ici j’écris avec un co-auteur. Je le fais avec passion. Je regarde toutes mes prestations, parfois c’est douloureux, je veux voir le résultat absolument pour éviter de faire les mêmes erreurs, pour m’améliorer ou garder les choses qui ont fonctionnées.  Je suis tombée sur une équipe hyper bienveillante. C’est une chance !

On a pu remarquer que vous aimez jouer avec les mots, les sonorités, les résonnances, c’est votre petit plus à vous ?
Oui on peut dire ça comme ça, j’adore les jeux de mots, j’en fais énormément avec mes amis et parfois on peut être très lourds mais c’est très drôle. Les jeux de mots peuvent être ringards, mais ça fait rire, en tout cas moi ça me fait rire. Tout ce qui est anti blague me fait rire de toute façon. Les bides me font rire aussi. J’aime les jeux de mots dans la musique, le rap notamment, il y a parfois de superbes textes à écouter. J’aime l’exercice de style d’une manière générale.

Télévision, théâtre, cinéma, web, que manque-t-il à votre parcours aujourd’hui ?
Pourquoi pas faire un concert au stade de France (rires) ! Si j’avais le talent j’aimerai rapper mais je le ferai sans doute jamais…

Que peut-on vous souhaiter pour la nouvelle année ?
Souhaitez moi que le mois d’août arrive vite, car j’aurai bien mérité mes vacances à ce moment-là je pense.

Propos recueillis par Amandine Mastieri
Crédit photos : ©Sylvie Castioni

Poivre Rouge La Garde - Limpact




Direct Var Infos
 suivant »



contactez Portraits Dossiers !
limpact_tv
abc_pneus
roady
grand_bleu
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©