ollioules_grand_sud
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Portraits Dossiers
Tête-à-tête avec.
Laurie Cholewa

Vous la connaissez c’est certain. Présentatrice TV et chroniqueuse radio entre autre, Laurie Cholewa est une passionnée de cinéma et de belles rencontres. Au fil du temps, elle a su rester elle-même, simplement et ça lui va bien. Depuis quelques années elle organise également le concert « Leurs voix pour l’espoir » pour lutter contre le cancer du pancréas et dont les bénéfices sont reversés à la Fondation A.R.C.A.D. Une belle cause qui la touche tout particulièrement. Laurie Cholewa et a ce petit truc en plus que les autres n’ont pas. Elle nous a accordé un peu de son temps précieux, alors on en a profité pour lui poser ces quelques questions… Rencontre.

Bonjour Laurie, pouvez-vous nous parler de votre parcours, comment êtes-vous arrivée sur la scène médiatique ?
J’ai fait une maitrise de Droits des Affaires, puis j’ai atterri sur Ciné Cinéma en compagnie de Laurent Weil un peu par hasard. Je suis restée à la télévision car ça me plaisait beaucoup, j’ai eu une émission de musique sur Direct 8 à la naissance de la chaîne puis j’ai présenté une saison de Nouvelle Star sur C8 et on est venu me chercher pour une émission de divertissement sur France 2. En parallèle j’ai créé ma boîte de production et je fais aussi de la radio. C’est important pour moi de « toucher à tout ».Je suis totalement épanouie aujourd’hui même si je sais parfaitement que je suis dans un milieu où on ne sait pas de quoi demain sera fait.

Qui êtes-vous au quotidien ?
Je suis quelqu’un de très sensible, je suis entière, je prends les choses à cœur, je m’investie beaucoup pour faire de belles choses. Par contre cette hypersensibilité est parfois un frein selon les situations mais je suis comme ça.

Qu’aimeriez-vous lire un jour à votre sujet ?
C’est difficile comme question. Je crois que j’aimerai beaucoup lire que je suis quelqu’un de bien, quelqu’un de droit qui ne fait pas semblant. J’ai toujours accordé beaucoup trop d’attention sur ce qu’on disait ou pensait de moi, aujourd’hui j’essaie d’y prêter moins attention.

Vous présentez L’Hebdo Cinéma sur Canal+ tous les samedis à 13h40 en clair le magazine des amoureux du cinéma, quel est votre rapport avec le cinéma ?
C’est une vraie passion, une passion de famille. On a toujours regardé beaucoup la télévision en famille. Mon frère aussi est un passionné de cinéma et je crois qu’il m’a transmis cette passion. Ce que j’aime dans le cinéma c’est qu’il permet de s’évader, de vivre mille univers. C’est formidable quand on y pense.

Laurie Cholewa - Limpact

Vous êtes également chroniqueuse Cinéma sur RFM. Entre radio et télévision votre cœur balance ?
C’est compliqué car j’ai démarré à la télévision et je l’aime toujours autant mais la radio me plaît beaucoup, elle me tente de plus en plus. Ce que j’aime dans la radio c’est qu’il y a un vrai rapport avec les auditeurs. C’est instantané, c’est du direct. Je crois que les auditeurs s’attachent réellement à un présentateur radio. J’aime aussi le fait de ne pas avoir à me soucier de mon image. Je pense qu’à terme la radio me plaira davantage que la télévision.

A quand un prochain rôle au cinéma ?
Ah ça je ne sais pas… Si ça n’arrive jamais je ne serai pas frustrée en tout cas. Je me dis « pourquoi pas » mais ce n’est une fin en soi.

Vous êtes très impliquée dans le domaine caritatif, notamment pour lutter contre le cancer du pancréas, vous organisez d’ailleurs chaque année un concert « Leurs voix pour l’espoir » avec des invités prestigieux, comment s’est passé la dernière édition ?
Oui, cette cause me touche particulièrement ainsi qu’à ma famille. C’est évidemment chaque beaucoup d’émotions, on ne fait pas ce concert pour rien, il y a de vrais objectifs derrière. Cette année était peut-être encore plus forte en émotions que les précédentes car on sentait que les artistes étaient très impliqués dans la cause. Ils avaient tous une petite attention, un petit mot, c’était beau.

Qu’est ce qui vous rend la plus fière aujourd’hui ?
Ce concert que j’organise me rend particulièrement fière car c’est une maladie que j’ai vécue avec mon père. C’est une maladie dont on parle peu mais qui comme beaucoup d’autres touche n’importe qui, n’importe quand. Je suis engagée.

Quels sont vos futurs projets ?
Pour le moment je me concentre sur l’animation de l’Hebdo Cinéma, le magazine du cinéma sur Canal+ et j’espère avoir encore d’autres rendez-vous pour l’année qui arrive.

Que peut-on vous souhaiter de plus ?
Je souhaite de tout cœur continuer à faire ce que j’aime, à m’épanouir dans mon métier de présentatrice. La télévision est un combat de tous les jours, j’espère que je pourrais faire ce métier encore longtemps.

Propos recueillis par Amandine Mastieri
Crédits photos : Pierre-Emmanuel Rastoin et Maxime Bruno

Poivre Rouge La Garde - Limpact




Direct Var Infos
 suivant »



contactez Portraits Dossiers !
home_bavaria
abc_pneus
roady
grand_bleu
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©