bandeau_limpact
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Portraits Dossiers
Camille Lellouche.
En chair et en os

Instagram, Snapchat, Facebook. On parle d’une nouvelle génération d’humoristes. Aussi captivants que leurs ainés, ils sont nés avec les réseaux sociaux. Des outils qu’ils manient pour se faire connaître. C’est le cas de Camille Lellouche. Après avoir posté ses sketchs, ses personnages ou encore ses billets d’humeurs sur le web, elle se présente au public dans son one-woman-show « Camile en vrai ».

Pourquoi avoir donné ce nom au spectacle ?
Pour dire à mon public que j’arrive ! On me connaît surtout sur les réseaux sociaux. Je l’ai appelé « Camille en vrai » car mes followers vont enfin me voir de toute pièce. Je veux dire par là qu’ils me verront entièrement et pas que ma tête ou mon torse comme sur un écran. Sauf que « Camille en entière » c’est pas très joli donc j’ai préféré « en vrai ».

Sur scène, donnez-vous la parole à des personnages ?
Oui et beaucoup d’entre eux existent. On n’est pas dans l’absurde. Je joue des femmes issues de milieux différents de la bobo à la bourgeoise en passant par la routière garçon manqué. Elle, on se demande si elle n’est pas lesbienne mais non, elle aime juste s’habiller en garçon. Je veux briser les clichés. Ces femmes sont seules. Je veux revendiquer que les femmes très seules sont fragiles, peu importe leur milieu social. Elles sont aussi touchantes. Même les pestes nous touchent avec leur mythomanie.

Qu’attendez-vous de ce spectacle ?
Qu’il s’en suive un deuxième et un troisième. En gros, à partir de maintenant je veux rester sur scène le plus longtemps possible. J’ai fait beaucoup d’années dans la restauration pour vivre. Maintenant qu’on a mis la lumière sur moi il ne faut pas en sortir.

Comment exploitez-vous les réseaux sociaux ?
Je poste toutes mes vidéos sur YouTube mais mon vrai support c’est Instagram. J’utilise aussi Facebook et Snapchat Je pense que d’être toujours connecté avec les gens c’est un réel plus. Je dirai même que c’est indispensable. En tout cas de mon point de vue, je ne veux donner de conseil à personne.

Est-ce grâce à cela que vous avez été repérée pour l’émission Quotidien ?
Je pense que plusieurs personnes de l’équipe me suivaient. Mon attachée de presse a appelé la prod, à la base, uniquement pour faire la promotion de mon spectacle. Ils voulaient me proposer autre chose. J’ai eu un coup de foudre professionnel. Laurent Bon et Yann Barthès ce sont deux superbes personnes. C’est à ce moment-là que j’ai proposé des choses. Je fais un personnage d’actu tous les mardis.

Vous retrouverez Camille Lellouche tous les mardis soir sur TMC dans l’émission Quotidien et le mardi 13 octobre en spectacle à Hyères.

Propos recueillis par Laura Berlioz

Poivre Rouge La Garde - Limpact





Direct Var Infos
 suivant »



contactez Portraits Dossiers !
home_bavaria
abc_pneus
roady
grand_bleu
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©