bandeau_mags
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Portraits Dossiers
Lulu Gainsbourg.
« Tequila », son nouveau cru, au festival du château

Si l’abus d’alcool est néfaste pour la santé, son titre est à consommer sans danger. D’ailleurs, vous reprendrez bien un peu de Lulu Gainsbourg ? Après plusieurs prestations à l’étranger, le fils de Serge Gainsbourg a choisi un album en français. En attendant sa sortie en automne, il en propose un avant-goût au festival du château, à Solliès-Pont, le 25 juillet.

Pourquoi faire une première partie ?
C’est intéressant sachant que je n’ai pas fait énormément de concerts en France. Je vais pouvoir présenter mon style au public. En plus, Jain, c’est une première partie cool à faire.

Justement, qu’allez-vous présenter au public ?
Quelques titres inédits du nouvel album. Et d’autres de l’ancien, Lady Luck. Le choix de toutes les chansons n’est pas arrêté. Je suis en train de faire ma playlist avec les musiciens.

Que racontez-vous dans Tequila ?
Cela reste une histoire d’amour que j’ai avec une personne qui est tequila (T’es qui là). Cette boisson fait référence à la fête. Une bonne ambiance que je veux transmettre, à travers ce titre.

Dans le clip vous apparaissez plusieurs fois avec différents looks. Pourquoi ?
C’est une idée qu’on a eu avec les réalisateurs pour donner un rendu original. D’ailleurs c’est un peu le concept, cela colle au titre. Quand on boit de la téquila on voit double voire triple.

Sur cet album, on vous voit chanter mais vous vous êtes connu pour vos compositions.
J’ai toujours été musicien. Depuis l’âge de 4 ans, ma mère m’a fait faire du piano. Je n’ai jamais lâché, ce fut un très long chemin. J’ai trouvé ma voie avec le nouvel album, où j’ai travaillé les textes avec ma compagne.

Lulu Gainsbourg album Tequila - Limpact

Que pouvez-vous nous dire sur cet album ?
Il y a 14 morceaux, dont deux en duo avec ma compagne. Je chante sur cet album tout en gardant des passages instrumentaux. Il y a des chansons jeunes d’autres plus adultes. Je reste très éclectique avec des références à Queen comme aux Pink Floyd. Vous en saurez plus à sa sortie, le 13 octobre.

Que cherchez-vous au festival du château, vous faire découvrir ou créer une communion avec votre public ?
Un peu des deux. J’appelle les gens qui ne me connaissent pas à venir me voir. J’espère que cet album, en français, leur plaira. J’espère aussi une certaine communion avec le public. Comme je vous l’ai dit, j’ai un univers très varié. J’ai essayé de les faire voyager avec cet album. J’espère que ce sera le cas.

Aurez-vous l’occasion de le faire découvrir ailleurs en France ?
Nous avons une date au festival « Musilac » à Aix-les-Bains (73), le 13 juillet. Après, la priorité c’est de rester au service de la musique. Le plus, c’est réussir à créer une audience. Pour l’instant j’ai ces deux festivals et une autre date à La Ciotat le 24 mars. Pour le reste, on verra au fur et à mesure.

Propos recueillis par Laura Berlioz
Crédit photo : © Eric Guillemain

Mairie de Sanary - Limpact




Direct Var Infos
 suivant »



contactez Portraits Dossiers !
home_bavaria
abc_pneus
roady
grand_bleu
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©