bandeau_mags
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Portraits Dossiers
Serge Veneruso.
Magicien du son

Il est une référence dans sa partie LE SON, il est le lien entre l'artiste et son public. Celui qui vous restitue la moindre note jouée, du piano a queue au rif de guitare le plus puissant, il est votre oreille, comme vous il bat la mesure avec son pied, il vit la musique et l'organise avec ses multiples boutons. Un magicien des temps moderne au cœur d'or.

Comment et depuis quand le virus de la musique vous est-il venu ?
Depuis toujours en fait. Il est venu très très tôt, et ensuite quand tu es dedans, les premiers disques, la musique et tout. Après j'ai tourné des boutons en étant musicien et le son m'a plus intéressé que de jouer donc je me suis dirigé vers le son, les enregistrements, les concerts... Et j'en ai fait mon métier.

Comment le son  a-t-il évolué en 20-25 ans ?
Il a évolué de tous les côtés bien que le système soit toujours le même. Il y a toujours les haut-parleurs par contre ce sont les moyens qui ont beaucoup évolués, parce que maintenant les consoles de son pour mixer ce sont des ordinateurs. L'écoute qu'ont les gens du son est très différente aussi, ils sont tous des chaînes plus ou moins évoluées chez eux avec des sons spécifiques. Il faut suivre la technologie, c'est très important.

Aujourd'hui la musique c'est du partage, des rencontres. Vous travaillez avec un groupe de personnes où l'humain est très important, pouvez-vous m'en dire quelques mots ?
Cette équipe là c'est particulier car on se connaît depuis très très longtemps, ce qui est un grand privilège quand on part sur une grosse tournée. Il y a beaucoup de musiciens, une grosse infrastructure et c'est quand même mieux quand on se connaît parce que le travail est beaucoup plus rapide car on se comprend.
L'humain c'est important bien sûr car on est tous en contact direct, chacun à son niveau, et il faut que ça aille vite et bien.
Dans le système des ingénieurs du son, il y a plusieurs postes : il y a les gens qui font le son pour le public qu'on appelle les ingé son façade, les ingé son retour qui sont au service des musiciens, tout est lié et personne ne tire dans son sens car tout le monde est dans le même bateau.

Serge Veneruso, magicien du son - Limpact

Quel est votre meilleur souvenir depuis toutes ces années ?
Ce sont des rencontres en règle générale. Au niveau travail lui-même, j'ai fait plein de trucs parce que ça fait 35 ans que je suis sur des scènes, dans les bus de tournée. Et ce sont des rencontres au hasard de concerts, de trucs à l'étranger. J'ai croisé Prince, Paul McCartney, des gens comme ça qui viennent te voir qui te disent : " Hello i'm Paul Mc Cartney" et de répondre : " Oh... enchanté ". Prince, pareil. Ce sont beaucoup de rencontres. Pendant des longues tournées, car j'ai tourné avec des gens à l'étranger, notamment avec Khaled quand il avait sorti son album Didi en 1991 avec lequel j'ai fait une tournée mondiale avec pratiquement 350 concerts d'affilée, forcément j'en garde de merveilleux souvenirs. Un peu bizarres des fois, mais voilà ce sont des moments humains, c'est un peu ta famille quoi.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur Jacques Veneruso ?
Il y a un peu de lien entre nous. (rires)
C'est mon frère bien sûr, mais au-delà de ça c'est un travailleur, un stakhanoviste. Il ne s'arrête juste jamais quoi. Quand il est dedans, il est à fond. Il a un sens artistique surdéveloppé. Et si Jacques n'avait pas été disponible, je ne sais pas si Michel Sardou aurait fait cette tournée. Parce qu'il a l'habitude de travailler avec lui et que c'est Jacques qui a fait les arrangements pour la scène, l'orchestration. Et en studio c'est pareil. On a souvent travaillé ensemble, moi en tant qu'ingénieur du son et lui en tant qu'arrangeur, il a un recul sur les choses et une grande oreille musicale très intéressante.

La tournée se prépare-t-elle bien ?
Oui, elle se prépare bien. Ce sera assez conséquent parce qu'il y a beaucoup de musiciens sur scène et Michel Sardou a annoncé que c'était sa dernière tournée donc il faut que ce soit assez grandiose. Ça va être un gros boulot mais ça s'annonce bien, ce sont de bonnes conditions, le public sera là donc ça va être cool.

Un dernier mot ?
Allez aux concerts. C'est vraiment vivant, il y a beaucoup de travail derrière pour faire plaisir aux gens c'est pas des bêtises. Des fois les concerts c'est un peu cher, je sais, mais c'est un des rares trucs qui reste très humain parce qu'il y a une communion qui se fait entre les gens sur scène et le public, et c'est important. La musique c'est la vie.

Propos recueillis par Manouk B




Direct Var Infos
 suivant »



contactez Portraits Dossiers !
home_bavaria
abc_pneus
roady
grand_bleu
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©