ollioules_grand_sud
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Portraits Dossiers
Sylvain Zarli.
Le théâtre dans la peau

Sylvain Zarli, comédien d’une trentaine d’années, travaille chaque jour d’arrache-pied pour exercer le métier dont il rêve depuis toujours. Parlez-lui théâtre et ses yeux se mettent à briller de l’éclat dont seuls les passionnés sont capables. L’émotion à fleur de peau, il nous a parlé de son métier et de ses projets. Plongée au cœur de la passion artistique pure.

Depuis quand le théâtre fait-il partie de votre vie ?
Lorsque j’étais enfant, ma mère m’avait inscrit dans une troupe théâtrale et c’était déjà un lieu d’expression qui me fascinait. Depuis six ans j’ai renoué avec cette passion qui me rend heureux et où je me sens enfin à ma place. Lorsque je suis sur scène, j’ai réellement un sentiment de plénitude, mon énergie se tourne entièrement vers l’interprétation du personnage et parvient à trouver en moi des ressources que je ne soupçonnais pas. C’est quelque chose de rare et je travaille énormément pour pouvoir en vivre et continuer à me voir proposer des rôles.

Parlez-nous des rôles que vous avez interprétés ou pour lesquels vous êtes actuellement sur les planches.
En 2013, j’ai joué dans Au-delà de la Nuit les Etoiles renaissent, une création théâtrale mise en scène par Alain Gambin. Puis, en 2014, j’ai rejoint la troupe de Philippe Berling, au Théâtre Liberté, dans Lysistrata d’Aristophane puis dans Airs d’Opéras de Georg Friedrich Haendel aux côtés de la soprano Raquel Camarinha.
Dans la même période, je fus acteur de complément dans le Don Quixote du Blitz Theatre Group, une troupe grecque.
En 2015, ma collaboration avec Philippe Berling s’est poursuivie avec Le Songe d’Une Nuit d’Eté de Shakespeare. Philippe Berling est mon mentor. Il a toujours cru en moi et m’a toujours fait part, avec honnêteté, de ce qu’il pense de moi, le positif comme le négatif.
Actuellement, je joue dans Une Soirée Entre Amis d’Harold Pinter. La première a eu lieu le 10 juin et nous l’avons jouée à nouveau le 23 juin au Théâtre Liberté.

Vous travaillez aussi sous la direction de Michel Maignan ?
Oui, Michel Maignan s’occupe du Théâtre Sud Varois de Saint Mandrier. Il mettait en scène Un Stylo dans la Tête de Jean Dell et il lui manquait un comédien pour le rôle de Raphaël. J’ai répondu présent et c’est un pur bonheur. La pièce cartonne. Elle a d’ailleurs été lauréate au festival de théâtre du Pays d’Aix et m’a permis de recevoir le prix du meilleur comédien. Nous l’avons déjà jouée 23 fois et d’autres dates sont prévues. Michel Maignan me dirige aussi dans la pièce de Samuel Benchetrit, Comédie sur Un Quai de Gare. Là aussi, c’est un beau succès avec déjà plus de 25 représentations.

Vous vous intéressez aussi au cinéma ?
Oui, beaucoup. En 2015 j’ai joué dans le film de Yves Angelo, Au Plus Près du Soleil, avec Sylvie Testud et Grégory Gadebois et, il y a trois mois, dans Sur Le Chemin des Glaces de Pierre Emmanuel Fillet avec Elios Noël.
Je viens de signer un contrat avec Maryline Planche, une agent artistique qui a suivi ma carrière pendant un an avant de venir me proposer cette collaboration. C’est un plus dans la vie d’un comédien car je travaille beaucoup et je peux désormais me reposer sur elle pour tout ce qui concerne les inscriptions aux castings.

Quels sont vos projets artistiques ?
Je prépare une pièce dans laquelle je serai seul en scène. Il s’agit de l’adaptation du Journal d’Un Fou de Nicolaï Gogol. C’est un projet qui me tient particulièrement à cœur, car lorsque j’ai lu la nouvelle, plusieurs fois, le personnage de Poprichtchine m’est apparu comme une évidence. Stéphanie Slimani, de la compagnie La Divine Machine s’occupe de l’adaptation et de la mise en scène.
Je viens par ailleurs de réussir le casting pour jouer dans La Pierre d’Edward Bond avec la compagnie Brignolaise La Bougeotte avec une mise en scène de Nathalie Senczuck.

Apprendre et vous former c’est important pour vous ?
Depuis un an, j’ai intégré le Conservatoire National à Rayonnement Régional de TPM, où je continue ma formation pour pouvoir enseigner et obtenir le Diplôme d’Etudes Théâtrales. Le théâtre est fondamental dans la construction d’un individu et je souhaite apporter ma pierre à l’édifice.

Vous pouvez suivre toute l’actualité de Sylvain Zarli sur sa page facebook « Sylvain Zarli Comédien ».

Propos recueillis par Karine Perrier

Mairie de La Garde - Limpact




 suivant »



contactez Portraits Dossiers !
home_bavaria
abc_pneus
roady
grand_bleu
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©