bandeau_mags
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Actualité Shopping Vie Locale
Daniel Cionnini.
Le Top Fishing

La famille Top Fishing va accueillir un nouveau poisson dans le Var. L’occasion de revenir sur l’histoire de cette marque, implantée à Sausset-les-Pins, avec son fondateur. Daniel Cionnini ne vit que pour la pêche. Son entreprise évolue petit à petit. Il accueille avec plaisir son tout premier franchisé.

Depuis combien de temps êtes-vous dans cette aventure ?
23 ans et nous avons parcouru beaucoup de chemin. Au début nous étions petits. On a développé le concept au fil des années. On s’est positionnés, il y a 15 ans, en tant que distributeur / importateur. On a fourni la marque Décathlon. A la fin de cette collaboration nous avons rectifié le tir. Il y a 12 ans, Top Fishing a pris un nouveau virage avec de la vente au public et sur internet. Aujourd’hui nous sommes 4 salariés pour 100m2 de locaux.

Quel regard portez-vous sur votre nouveau franchisé ?
J’y avais déjà pensé mais l’idée est restée dans un coin de ma tête. Le courant est passé avec Philippe. J’ai été flatté qu’il nous choisisse. C’est courageux car il n’y avait aucune autre franchise. En plus de la passion, j’ai ressenti de la franchise et de la motivation. C’est une opportunité. J’ai dit : « On fonce ! ». On a fait l’implantation. Le magasin correspond vraiment à ce que j’avais en tête et suis satisfait à 100%. Souvent, la théorie correspond pas à ce qui est réellement faisable. Là, il a les outils pour réussir. On veut que les gens identifient le magasin Top Fishing pour le différencier d’autres marques.

Matériel de pêche Top Fishing La Farlède - Limpact

Comment définiriez-vous votre clientèle ?
Nos produits s’adressent aux pêcheurs sportifs, techniciens car on a des produits très techniques. Certains, avant-gardistes se sont développés au fil des années. Un groupe de pêcheur les teste pour nous.

Pour vous, est-ce qu’il y a de la place pour d’autres « Top Fishing » ?
Tout à fait ! J’ai lancé des annonces de recherche de franchisés. J’aimerais développer un réseau de magasins spécialistes de la pêche. Je vise le 06 et pourquoi pas la Corse. Nos produits sont adaptés aux pêches de méditerranée.

Comment vous différenciez-vous des autres magasins spécialisés ?
On a l’explication qui va avec le produit. Vendre, tout le monde sait le faire. On est passionnés de pêche. On met notre passion au service des pêcheurs pour innover. On aussi veut le produit introuvable. On est dans la pêche profonde. En fait, on ne vend pas un produit, on vend notre technique. Les gens viennent de loin pour savoir ça, Monaco Lyon, Corse… C’est pratique  pour eux, nous ne sommes pas loin de Marignane.

Constatez-vous un engouement de plus en plus fort pour la pêche ?
J’insiste là-dessus mais les gens cherchent à améliorer la technique d’où le succès de la pêche. Ils n’ont pas peur d’investir dans les nouvelles technicités. Avec internet, ils ont tout à proximité et ils en demandent plus. Il ya un phénomène de mode. Avant c’était « simple » avec du petit matériel. Depuis 5 ans, je vois des jeunes acheter des cannes à 300 euros.

Propos recueillis par Laura Berlioz

Festival des Arts de la Rue à La Crau - Limpact




 suivant »



contactez Actualité Shopping Vie Locale !
home_bavaria
boulanger
dermo_chrys
l'opticien_six_fours
solomar
dietplus_six_fours
casamia
cdmp
be_harmony_actu

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©