ollioules_grand_sud
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Actualité Shopping Vie Locale
Christian Lequesne.
" Nous avons beaucoup de savoir-faire mais peu de faire-savoir "

Avis aux habitants de Saint-Mandrier Peut-être apercevrez-vous Jonny Wilkinson le 9 avril par votre fenêtre. Il est un des parrains de l’association société de protection de l’enfance.Le rugbyman va participer à une course pour récolter des fonds. 80 enfants et 3200 mètres carrés de bâtiment. L’association a beaucoup de travail dans le Var. Christian Lequesne, premier vice-président voudrait d’autres fonds.

En quoi consiste « la course des grands enfants » ?
C’est un parcours de 4,5 km pour toute la famille à partir de 7 ans. Nous avons beaucoup travaillé dessus. Il y a 8 obstacles sous les pins comme au bord de mer. Il faudra courir, grimper, ramper mais surtout s’amuser. Johny Wilkinson sera là, il a participé aux films de présentation de la course. Le 9 avril,il sera accompagné de Bernard Laporte ou encore Marc de Rougemont.

La Course des grands enfants - Limpact

C’est la première fois que vous l’organisez ?
Oui, on l’organise pour faire connaitre notre association. Nous voulons récolter des fonds pour nos projets et la rénovation de nos bâtiments. Nous sommes en partie à l’institution Barthelon à
Toulon. L’association existe depuis 1892. On a beaucoup de savoir-faire mais peu de faire savoir.

Il y a beaucoup de rénovations ?
Le département nous aide beaucoup. Comme nous recevons des enfants, nous avons droit à un « prix journée » mais avec tous les travaux pour les accueillir décemment il faut trouver d’autres fonds.
J’ai dans l’idée d’acquérir un terrain sur Toulon qui abriterait notamment un potager. A partir de 18 ans, on continue à suivre les jeunes, ils sont souvent déconstruits et ont très peu d’autonomie. On essaye de les garder dans des appartements partagés pour qu’ils fassent leurs courses seuls et se gèrent. En dehors de cela on suit leurs projets. Ce terrain leur permettrait d’acquérir des compétences dans le maraichage plus moderne, le bio, la thermaculture qui leur serviront pour l’avenir. On pourrait le partager avec d’autres associations et, pourquoi pas, des particuliers.

Avez-vous déjà récolté des fonds par vos propres moyens ?
Le 16 mai dernier nous avons fait un gala au Casino Joa. L’association doit faire preuve d’imagination.
Christian Lacroix a dessiné pour les invités, un petit cœur juste pour l’occasion. Chaque convive est reparti avec un dessin inédit. C’était le gala de notre association, j’aimerai qu’il y ait, un jour, un gala pour la protection de l’enfance en général.

Agissez-vous seul dans la protection de l’enfance ?
On est groupés avec l’AVRS, l’association plein soleil. Nous sommes regroupés sous le sigle UDAPPE 83. L’union départementale d’associations pour la promotion de la protection de l’enfance 83. L’objectif c’est de mettre en commun nos énergies et nos idées.

Propos recueillis par Laura Berlioz

Lavoir Grand Bleu La Moutonne La Crau - Limpact




 suivant »



contactez Actualité Shopping Vie Locale !
home_bavaria
boulanger
dermo_chrys
l'opticien_six_fours
solomar
dietplus_six_fours
casamia
cdmp
be_harmony_actu

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©