bandeau_mags
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Actualité Shopping Vie Locale
L’indispensable chronique.
de Laurent Dutruch

Octobre sera politique. Mais je vous rassure, les mois qui suivront aussi. Ce n’est pas une prédiction mais une affirmation. La primaire de la droite est lancée, celle de la gauche bientôt. Le casting des prétendants est presque verrouillé et croyez- moi, on ne va pas s’ennuyer. Ils seront au moins quinze à concourir ou quinze cons à courir selon l’appréciation que l’on se fait des politiciens.

Car je lis et j’entends que les Français en ont une mauvaise opinion. Que ce sont toujours les mêmes qui reviennent. Qu’il n’y a pas de renouveau de la classe politique. Moi, je trouve ça plutôt rassurant des hommes et des femmes d’expérience. On a vu lors de ce dernier quinquennat ce que ça donne  un bleubite. Le bilan est sévère pour l’artiste, Fanfan la tuloupe. Mais si ! Vous savez, « Moi président, le camembert ! » François Hollande, le petit ami de Julie Gayet. Plus nul que lui tu meurs. Je ne crie pas avec la meute mais il faut bien avouer qu’on a tiré le pompon avec cette brioche teintée. Sa boîte à outils qui devait sauver la France, il a dû l’oublier dans son estafette à guignols, le mou de Corrèze. Bref, nous allons entrer dans une période intense de propositions politiques. Jusqu’en mai, on risque d’en bouffer, matin, midi et soir et de toutes sortes. Des indigestes, des fabuleuses, des populistes, des élitistes, des abracadabradantesques, des promesses de lendemains qui chantonnent. Du coup je me dis que je devrais moi aussi me présenter à l’élection présidentielle. Au lieu de subir le programme des autres, élaborer mes propres idées et les soumettre au peuple. Et des idées, chez moi, c’est pas ce qui manque. Alors pour 2017, si vous voulez un vrai nouveau président, une nouvelle trombine de beau gosse, qui redonne le moral et la trique à ses compatriotes, qui relance l’économie aussi vite qu’une balle de winchester percerait le front d’un terroriste, mes chers lecteurs zé lectrices, votez pour moi. Lolo Président ça a de la gueule, non !? Et vous ne serez pas décus du voyage. Voici un petit florilège des mesures qui vont tout changer, ou presque rien. Attention âmes sensibles s’abstenir.
Car moi président de la République, la première mesure que je prendrai sera de réouvrir les maisons closes. Pourquoi ? Ben pourquoi pas ! Moi président de la République, j’instaurerai la semaine de 20 heures, de sexe obligatoire. Ça va de pair avec la précédente, cohérence oblige. Moi, président de la République, je légaliserai le cannabis, car ça fait rigoler et on a besoin de rire dans ce pays. Moi, président de la République, je lutterai contre le chômage de vache et le fromage de masse. Moi président de la République, j’établirai la retraite légale à 80 ans et encore je suis gentil alors calmez-vous les vieux. Et moi président de la République, en contrepartie, l’ecstasy sera autorisé pour les seniors. Ça va swinguer dans les maisons de retraites. Moi président de la République je ferai le divorce pour tous parce que tout le monde à droit au bonheur. Moi président de la République j’interdirai le port de l’université dans le voile. Moi président de la République je lutterai contre la pauvreté en ramenant les pauvres à la frontière. Moi président de la République je ferai de la jungle de Calais un parc d’attraction Migroland. Moi président de la République, je bombarderai l’Allemagne pour nous venger de la demi-finale de 82 à Séville. Moi président de la République, je confisquerai toutes les burkas pour approvisionner l’industrie du sous-vêtement féminin. Imaginez le nombre de strings que l’on peut faire avec une burka. Moi, président de la République, je déclarerai la guerre à l’obésité en attaquant l’Amérique qui se trouve aux USA, vu que les gros culs sont tous là-bas. Moi président de la République je créerai la fédération d’Apérophilie. Mais j’interdirai le pastis parce que ça provoque le cancer de l’anis. Moi, président de la République, au lieu de la Marseillaise, trop régionaliste, je rebaptiserai l’hymne nationale « la Cagole». Ça y’en a partout. Il va me falloir un slogan de campagne, du style : La France qui gagne à être connue, France ne m’appelez plus jamais France, France : two points… Ou encore: La force pas vraiment tranquille, tout ne devient pas possible et le changement c’est pas pour maintenant parce que j’ai pas le temps.

Bon ! Pas vraiment encore bien tout calé mais ça prend forme. Il ne me reste plus qu’à bigophoner à mon conseiller bancaire pour le financement. Pas sûr qu’il accepte, ils manquent d’humour ces gens-là. On fera sans eux. N’oubliez pas : Votez Lolo !

Vive la France, vive la raie publique…

Eden Parquets La Seyne sur Mer - Limpact




 suivant »



contactez Actualité Shopping Vie Locale !
home_bavaria
boulanger
dermo_chrys
l'opticien_six_fours
solomar
dietplus_six_fours
casamia
cdmp
be_harmony_actu

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©