bandeau_limpact
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Tourisme Sorties Culture
Jean-Pierre Maltese colorie la galerie Estades.
Un peintre dessiné, façonné par les paysages et bords de mer du midi

Jean-Pierre Maltese réalise des toiles à l’image du sud : colorées. S’il s’intéresse à l’art dès l’adolescence, il parfait son savoir aux écoles des beaux-arts de Toulon et de La Seyne. Il donne également des cours d’arts plastiques, période durant laquelle il rencontre le jeune Michel Estades. Quelques années plus tard, en 1998, c’est ce dernier qui lui propose d’exposer dans sa galerie.

Quel est le thème de cette exposition ?
Oh, on va dire, celui de ma vie de peintre : la couleur. Pour l’affiche, j’ai traité une marine comme si c’était un paysage. Il y a deux champs de couleur et dans chacune d’entre elles, on retrouve une forme de vague. Une réalisation particulière.

Exposition Jean-Pierre Maltese à la Galerie Estades de Toulon - Limpact

Quelles sont vos inspirations ?
Après avoir fait du réel, des aquarelles ou encore des dessins d’extérieur, en ce moment ce sont des sujets sur la marine, les paysages, du nu, de la nature morte… Je pars du principe qu’un artiste ne doit pas savoir ce qu’il veut mais, au contraire, ce qu’il ne veut pas. Je ne veux pas de peinture abstraite. Je ne veux pas que ce soit du réel, de la photo. Tous mes paysages font appel au mental. Je ne veux pas que l’on voit tout d’un coup. Je me suis lancé dans la gravure. Je grave des arbres, des personnages, des bateaux... Toutes ces choses que je n’aime pas m’amènent à faire ma peinture. Mon truc c’est la couleur. J’en sélectionne une, par exemple, le rouge. Je suis capable de tourner au autour du rouge, du carmin au vermillon ou alors, je peux faire des contrastes. A partir d’un sujet, j’ai un circuit de formes et de couleurs.

Vos tableaux font des histoires ?
Ils peuvent représenter un moment de vie ou bien un paysage comme j’aimerai les voir. Cela peut être de l’histoire aussi. Sur la marine, il ne faut pas laisser apparaître le bateau entier mais le rendre le plus simple possible. Qu’est-ce qui fait qu’il est un bateau ? De même : quel est le signe de l’arbre ? Du soleil ? De la montagne. Je tiens à ce que le tableau soit comme un livre. Il faut tourner les pages, trifouiller, chercher, aller voir... Certaines personnes qui possèdent mes tableaux m’appellent des années après l’achat pour me dire qu’ils ont trouvé un nouveau détail.

Jean-Pierre Maltese , la couleur - Limpact

Un de vos tableaux vous a-t-il particulièrement marqué ?
Quand je crée, chaque jour, j’ajoute une brique aux briques. Je suis content lorsque je découvre une matière, que j’ajoute quelque chose, que je perfectionne. Une nouvelle forme avec un bout de papier, une peinture, un couteau. J’ai un carnet pour faire de la couleur, pour en trouver encore et encore. Ce qui me marque réellement, c’est la découverte.

A part à la galerie Estades, où pouvons-nous trouver vos œuvres ?
Nous avons une relation privilégiée. Je suis donc exposé dans les Galeries de Paris, Lyon et Toulon. Par exemple, je reviens de Strasbourg ou j’ai exposé dans une de leurs galeries partenaires. Mes toiles vont aussi au Grand Salon d’Antibes et de Bordeaux.

Propos recueillis par Laura Berlioz

“Jean-Pierre Maltese est un peintre qui a su évoluer et donner un sacré coup de jeune à la peinture provençale. Il est à part et a créé vraiment un style qui commence à être copié. C’est un signe : seuls les plus grands inspirent d’autres. Il a inséré des techniques de gravure dans ses peintures et il est apprécié pour ses compositions colorées et poétiques. Jean-Pierre Maltese a toujours gardé la couleur au centre de l’œuvre, une constante chez lui. C’est un homme exceptionnel, une personne attachante, d’une grande sensibilité. Ses toiles figurent dans d’importantes collections particulières, en France et à l’étranger. C’est quelqu’un de droit, d’une très grande rigueur. Si notre collaboration perdure, c’est en partie grâce à sa personnalité. Nos relations sont simples et c’est quelqu’un en qui l’on peut avoir confiance.”
Michel Estades

Exposition du 17 mars au 20 avril
L’occasion de fêter 20 ans de collaboration




 suivant »



contactez Tourisme Sorties Culture !
limpact_tv
estades
sica_maf
jacq_orchidees
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©