ollioules_grand_sud
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Tourisme Sorties Culture
Côté BD.
A la une en octobre


Cette fois, c'est sûr, l'automne est arrivé. Alors bien entendu, certains vous parleront des feuilles mordorées, emportées par des rafales tourbillonnantes, qui font toute la poésie de cette belle saison. D'autres évoqueront les promenades dans les sous bois et l'odeur des champignons. Et bien dans cette rubrique, on va surtout évoquer les feuilles multicolores des beaux albums de bande dessinée et de la délicieuse odeur des encres d'imprimerie qui en émane. À chacun sa madeleine de Proust...

Après le virevoltant « Valérian » de Luc Besson, sur les grands écrans de l'été, voici une version papier qui devrait ravir tous les fans de la série de Christin et Mézières. Il s'agit d'un épisode exceptionnel (un one shot), sur une histoire du scénariste incontournable actuellement, Wilfrid Lupano, mise en images par le toujours excellent Mathieu Lauffray. De l'action à profusion, du rire et de l'humour en quantité, sur un fond de critique du capitalisme et de satire de l'économie libérale : voici le tour de force qu'ont réussi les deux compères qui nous embarquent avec eux dans une folle aventure, fonçant à travers l'univers et les galaxies, en nous faisant rire (jaune) des absurdités de l'économie de marchés et des folies de notre monde. Une critique sociale, bien dans la veine des épisodes écrits par Christin, mais avec une dose de fantaisie en plus. Un dessin entre réalisme et cartoon, bien dans l'esprit de Mézières, avec une touche de modernité supplémentaire. Un album à ne manquer sous aucun prétexte en cette rentrée morose.
« Valérian », Shingouzlooz Inc. De Lupano et Lauffary, éditions Dargaud

« Le Député » de Xavier Cucuel et Al Coutelis - Limpact

Al Coutelis est ce qu'on appelle un « vieux routier » de la BD. Il a touché un peu à tout les styles, du plus humoristique pour Fluide Glacial, au plus réaliste et au plus noir pour ses polars chez Casterman ou Glénat. Cela faisait un moment qu'on avait plus de nouvelles de lui, mis à part un livre sur le tour de France, et voilà qu'apparait un gros pavé de 150 pages, intitulé « Le Député ». Sur un scénario très documenté de Xavier Cucuel, voici l'histoire d'un député, sans étiquette, fraichement élu (lors d'une législative partielle) qui arrive à l'Assemblée Nationale pour la première fois. À la fois ébahi par le luxe qui y règne et étonné par les habitudes des élus de longue date, il va maladroitement essayer de trouver sa place dans l'hémicycle. Cette histoire trouve évidemment un écho extraordinaire avec l'actualité de notre pays, avec l'arrivée récente de nombreux nouveaux députés, suite à l'élection présidentielle de 2017. C'est un pur hasard du calendrier puisque les deux auteurs travaillent sur cet album depuis deux ans. Mais en tous cas, cette découverte de notre assemblée à travers les yeux d'un nouveau venus, un peu naïf et pas encore aguerri, nous donne un aperçu des pièges qui attendent ces petits nouveaux qui désirent «faire de la politique autrement». Le dessin sobre mais d'une efficacité redoutable de Coutelis rend ce récit de la politique au quotidien, passionnant de bout en bout.
« Le Député » de Xavier Cucuel et Al Coutelis, éditions Bamboo, collection Grand Angle

« Afterz » de Charles Berberian

Après ses manchots affamés et ses ours polaires philosophes, voici le retour de Charles Berberian à une BD plus classique (même si les strips verticaux surprennent un peu). Bien éloigné du style des fameux albums de «Monsieur Jean» au ton à la fois contemplatif et nostalgique, l'auteur nous livre ici une critique plus acerbe, d'une génération désabusée. Des histoires en quelques cases, qui évoquent indubitablement «Les Frustrés» de Claire Bretécher, mais en plus acides et plus désenchantées. Des artistes, des mannequins, des clubbers se croisent sans se voir, se parlent sans se comprendre (ni s'entendre) et passent des nuits ensemble, sans s'aimer. Charles Berberian nous décrit des personnages qui ne sont en contact avec le monde qu'à travers les écrans de leur smartphone ou de leur portable, complètement déconnectés de la réalité et à des années lumières des vrais problèmes de notre société. Mais le regard qu'il porte sur eux, sans jamais les juger, est plutôt bienveillant et son humour permet de donner à l'ensemble une petite lueur d'espoir, comme un matin qui se lève, après une trop longue nuit d'errance.
« Afterz » de Charles Berberian, éditions Fluide Glacial

Pascal Orsini

Utile La Valette - Limpact




 suivant »



contactez Tourisme Sorties Culture !
home_bavaria
estades
sica_maf
jacq_orchidees
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©