bandeau_limpact
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
Tourisme Sorties Culture
Le MaKia.
Une très bonne table à La Farlède

Nous avons rencontré pour vous un chef d’entreprise heureux qui nous livre sa meilleure recette : celle du bonheur ! Ou comment conjuguer vie de famille et amour du travail !

Voilà un peu plus d’un an que Bruno Hernandez s’attèle à mitonner une cuisine de qualité afin de satisfaire vos papilles ! Anciennement le Coeur Volant, cet établissement en perte de vitesse a rapidement trouvé un nouveau souffle avec Bruno et sa femme Sui Anna aux commandes. Mais pour lui rien n’est acquis et il compte bien poursuivre ses efforts en restant toujours à l’écoute de ses clients.

Alors, Bruno, racontez-nous votre parcours, votre histoire.
Après une formation classique, j ai recherché, comme on me l’avait enseigné à obtenir toujours plus de reconnaissance à travers des expériences auprès des plus grandes tables ou des paillettes en travaillant à St Tropez. Ensuite, je pris la tête de plusieurs établissements sur l’aire toulonnaise. J’étais alors rentré dans un engrenage d’excellence à la recherche de reconnaissance mais qui n’était pas productif. J’avais vendu mon âme au diable !
Aujourd'hui, j’ai appris grâce au soutien de ma femme qu’être un bon chef c’est avant tout avoir une équipe prête à nous suivre. J’ai chassé la bête à concours que j’étais, pour me recentrer sur l’essentiel. C’est au travers de la transmission que j’ai trouvé mon salut ! Ma formation m’avait appris qu‘avec les apprentis c’était : « tu n’y arrives pas, tu t’en vas » . Désormais je mesure qu’il faut donner l’envie aux apprentis car ce qui est facile pour nous ne l’est pas pour tout le monde ! Et c’est avec patience qu’il faut leur montrer la marche à suivre.

Restaurant le MaKia à La Farlède - Limpact

Quel type de cuisine proposez-vous ?
Alors là, attention ! Que les gens ne s’attendent pas à retrouver ce qu’on leur met sous le nez dans les émissions de télé telle Top Chef ! Je suis en colère contre ces émissions qui véhiculent de fausses idées sur la cuisine qu’on peut trouver au restaurant. En effet, chez Top Chef, on vous concocte 4 assiettes en 4 heures...ici c’est 90 assiettes en 4 heures ! Les gens doivent mesurer cette différence : la télé ne reflète pas la véritable image de la restauration !
Moi je propose une cuisine de saison, avec un menu du marché le midi qui change tous les jours avec toujours le choix entre 2 entrées et 2 plats. Pour le menu principal, notre carte change tous les 4 mois avec des plats emblématiques pour nos clients qui n’aiment pas le changement et d’autres plats qui mettent à l’honneur nos produits du terroir, comme en cette saison la figue, que je propose à travers le filet de loup provençal à la figue et les figues rôties au vin en dessert.
Il faut souligner quand même que ces émissions ont redoré le métier de cuisinier qui donnait l’image dégradante de quelqu’un au service d’un chef et cette médiatisation a quand même eu l’avantage de montrer toutes les qualités nécessaires pour embrasser ce métier.
Il faut ajouter aussi que nous nous appliquons à réaliser de jolies présentations car on dit bien que « l’appétit vient en mangeant » mais nous nous gardons bien de nous présenter comme restaurant « semi gastronomique » terme qui pour moi est dévoyé : on est restaurant gastronomique ou on ne l’est pas !

Avez-vous encore des projets ?
Nous allons oeuvrer pour apporter des améliorations au cadre du restaurant mais petit à petit à notre rythme pour ne pas se perdre car il faut se l’avouer, ce n’est pas pour le cadre qu’on choisit notre restaurant.
Il faut se construire en tant que personne pas en tant qu’image ! Même s’il faut ménager la chèvre et le chou ! Et ma femme a su me faire casser mes codes pour laisser la place à beaucoup d’ humilité. Aujourd'hui nous avons gagné la clientèle qui nous correspond. Nous ne cherchons plus à être les meilleurs mais simplement à offrir le meilleur rapport/qualité prix pour notre clientèle du midi qui vient de la zone industrielle, et celle du soir, des villages environnants.
Je mesure la chance que j’ai d’avoir su m’entourer d’une équipe forte et soudée ainsi que de l’amour des miens, j’aspire à ce que tout cela dure !

C.V.

Le Makia
162 avenue de la république
83210 La Farlède

Horaires
Lundi : 11h45 - 15h / 18h45 - 22h
Mardi - Jeudi - Samedi : 11h45 - 15h / 19h15 - 23h
Dimanche : 11h45 - 15h
Fermé le mercredi

Roady La Garde - Limpact




 suivant »



contactez Tourisme Sorties Culture !
home_bavaria
estades
sica_maf
jacq_orchidees
be_harmony

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©