ollioules_grand_sud
votre recherche
 
Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Pierre Roche.
Président du Sanary Handball Club

Le SHBC en quelques mots, c'est quoi ?
C’est un petit club MIXTE, comptant un peu moins de 200 licenciés, né il y a vingt ans mais auquel on ne donnait pas plus de 3 ou 4 ans à vivre ! Aujourd’hui, dans la ville du basket et du rugby, le SHBC a une équipe en NATIONALE 3 chez les hommes, une équipe féminine en PRENATIONALE et des jeunes en CHAMPIONNAT DE France ! Nous sommes fiers de nos couleurs et du travail accompli.

Comment expliquez-vous l'évolution constante du club ?
Le club a su évoluer, car depuis quelques années nous avons mis l’accent sur la formation des jeunes, sur la communication autour du club et de ses valeurs, développé des partenariats…
Résultat en quatre ans nous avons doublé le nombre de licenciés, créé une section féminine qui est maintenant composée d’une équipe Prénationale et deux équipes jeunes, une section baby hand, et nous nous lançons tout doucement dans le HAND’ENSEMBLE parce que M. SAPONE est un éducateur spécialisé et il nous tenait à cœur de le faire. L’évolution est constante en terme de résultats sportifs et d’efforts, même si les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas forcément ! Nous sommes encore en nombre restreint au niveau du bureau et du nombre de bénévoles.

On ressent une ambiance conviviale, presque familial même, au sein de votre club, vous pouvez nous en parler ?
Le SHBC est une famille où pour le moment tout se passe bien, sans accroc. Peut-être parce que c’est une petite famille et on a vite fait de se parler sans faire de réunion via messenger, c’est un peu une « réunion en permanence » tout le monde est au courant de tout ce qui se passe dans le club et le temps de réaction est rapide au moindre petit ou gros soucis. Puis un grand nombre de joueurs se connaissent depuis des années, ça facilite les choses…
J’ai la chance d’être entouré de jeunes au bureau, tous joueurs et des deux présidents précédents J.F. SCOTTI et A. SELTZER tous les deux entraîneurs aussi.
Ils m’ont « adopté » alors que je n’ai jamais joué au handball.

Quelles améliorations souhaiteriez-vous au niveau du club ?
Dans nos souhaits il y a celui de pouvoir obtenir plus de créneaux, ce qui permettrait à nos équipes de s’entrainer un peu plus que 1h15 par séance !!! (N3 comprise).
Un vrai espace pour une buvette et un lieu convivial pour réunir nos partenaires après les rencontres, nous manquent également.
Nous aimerions aussi développer de plus en plus de journées adaptées comme nous l’avons fait l’an passée en collaboration avec l’asso trisomie 21.
Le HAND’FIT aussi nous attire mais on regarde ça de loin toujours pour des problèmes de créneaux.
Nous sommes également en nombre restreint, au niveau des bénévoles et du bureau du club, augmenter les forces vives est indispensable à la croissance du club.
Enfin, nous sommes à la recherche d’un partenaire transport pour nos déplacements, qui coûtent de plus en plus chers au club avec les accessions en Nationale.

L'équipe Senior 1 est montée en N3 la saison dernière, vous pouvez nous en parlez ?
Ils m’avaient averti (les joueurs) mais à vrai dire je n’y croyais pas trop surtout après le premier match de la saison catastrophique au Cros. Même quand la saison avait bien avancé il était encore difficile d’y croire avec tant de matches gagnés sur le fil. J’ai commencé à y croire vraiment lors de la victoire contre Cros à domicile. Finalement ils auront enchaîné 21 victoires consécutives.
Ils l’ont fait pour le club et pour le plaisir de jouer une « montée » ensemble, c’est la cohésion d’équipe surement née dans leurs 3èmes mi-temps qui ont fait leur force ! Aucun joueur ne touchant aucune prime c’est une victoire purement sportive. Ils ont bien fêté ça croyez-moi ! Cette saison sera différente et j’attends beaucoup de sérieux et d’assiduité aux entraînements de leur part.

Quels sont les objectifs du club cette saison ?
La NATIONALE 3 a pour objectif le maintien et ça va être difficile déjà. Nous allons tenter d’introduire quelques jeunes du club dans cette équipe dès que possible.
La PRENATIONALE Féminine va essayer de faire mieux que la saison dernière où elle avait terminé 5ème.
Les U18 en Championnat de France tenteront de se qualifier pour la poule haute en deuxième phase mais Sanary est très certainement le plus petit club face à de grosses écuries.

Quelques mots sur les partenaires ?
Nécessaires, même indispensables pour poursuivre l’aventure. Sans ces nombreux partenaires qui nous accompagneront cette saison nous étions promis à des difficultés financières dès la fin juin 2016.
Nous tenons à leur apporter la visibilité qu’ils méritent.
On va très sûrement terminer la saison en équilibre même en faisant très attention.
J’en profite d’ailleurs pour les remercier.

Pour finir, un petit mot sur les 20 ans du club ?
Je ne faisais pas partie de l’aventure il y a vingt ans, ni même il y a dix. Nous allons essayer de fêter ça comme il se doit. Déjà pour cette
vingtième saison nous avons le plaisir de créer une équipe Senior Départementale qui rassemble des anciens joueurs du club et des moins anciens (22 à 58 ans).
J’attends cette fin de saison pour avoir, je l’espère, le plaisir de rencontrer des gens qui étaient là au début et surtout nous aurons des pensées pour ceux qui nous ont quitté.

Chrono Pare-Brise Six-Fours - Limpact




 suivant »



contactez limpact club !
bavaria_motors
Ollioules_Grand_Sud
nbcommunication
albert_immo
limpact_club_celine_dauvergne
alliance_majeure
studio_zen
hand_la_crau
tandem_83
handball_sanary
compagnie_labarjarque
volley_tpm
limpact_club_logre
riccobono
limpact_club_htv
limpact_club_inozis
limpact_club_ttlagarde

Agenda
Evénements
Actualités
Shopping
Vie locale
Portraits
Dossiers
Tourisme
Sorties
Culture
Immo-Déco
Services
Entreprises
Vidéos Limpact
Club
Ollioules
Grand Sud
Limpact
Magazine
limpact club
Qui sommes-nous ? | Contact
limpact.fr - Toulon Provence Communication ©